Rechercher

Chapitre 54- En compagnie des anges...

Mis à jour : mars 23

Au fil du temps et de mes aventures, j'ai reçu beaucoup d'amour, d'encouragements et de support de mes lecteurs sur les réseaux sociaux. J'y ai même développé de belles amitiés.

Je veux ici vous remercier pour vos paroles réconfortantes.


Je suis heureuse aussi de savoir que j'aide beaucoup d'entre vous au travers les expériences que j'ai vécues. Ça me touche énormément. Tout ce travail n'aura donc pas été en vains.


Je vous rend hommage aujourd'hui en copiant vos commentaires dans ce chapitre.

Beaucoup d'entre-vous avez une plume superbe...


Alors voici ;


S.B. ; Je viens de lire un de vos textes. J'ai été énormément touché par votre histoire. Ca me permet de relativiser sur la mienne. Merci pour vos partages. C'est très courageux. Vous avez tout mon soutien dans ce long combat qui est la lutte pour vivre. courage à vous.


A.M. : Vous faites preuve de beaucoup de courage en partageant ces moments tellement intimes et dont personne n'ose parler. Votre témoignage est tellement dur mais tellement important. Vous allez en aider plus d'un, grâce à vous nous ne partirons pas en terrain inconnu. Merci pour tous vos mots. Je vous souhaite plein de courage, plein d'amour dans ce monde si injuste et si cruel


Fondation cancer du sein du Québec

Bonjour Louve, premièrement, sachez que nous sommes de tout cœur avec vous. Merci pour le partage de votre histoire si touchante. Si vous avez besoin de soutien à travers cette période si difficile, n'hésitez pas à contacter notre Service de soutien au 1 877 990-7171, poste 250 ou au soutien@rubanrose.org.


G.B. : Je viens de vous lire.. J'essaie de me mettre à votre place et cela me fend le coeur.. Je suis de tout coeur avec vous.. Vous avez plus de courage que quiconque ici... Gardez espoir malgré tout.. Des miracles peuvent survenir quelques fois.. Je le souhaite du plus profond de moi!


A.G.V. ; Que dire à part : essayez de profiter de chaque secondes. Je n’ai pas de mots et je n’ose imaginer la peur qui doit vous accompagner. Nous sommes tellement impuissantes car à part vous lire et vous écouter , nous ne pouvons rien faire pour vous aider. Soyez assurée de notre soutien et de nos pensées qui vous accompagnent.


M.B. ; Je ne peux imaginer tout ce que vous avez vécu physiquement et en émotions depuis ces dernières années mais je sais que ce n’est pas facile.

Je salut votre courage et votre envie de vous battre jusqu’aux nouveaux chapitres...

Je vous souhaite de la paix, à vous et votre famille.


J.C. ; J'ai lu votre blogue en entier. Vous êtes une femme vraiment très courageuse, vous laissez un bel héritage à vos enfants. Ma mère a été foudroyée par un cancer du pancréas. Elle y a survécu quelques mois, mois excessivement difficiles, remplis de souffrance. Je l'ai accompagnée du mieux que j'ai pu, jusqu'à la toute fin... Je sais qu'il n'y a pas de mots pour mettre un baume sur ce que vous vivez. Je vous souhaite du temps, du bon temps, sans souffrances physiques et entourée d'amour.

I.M. ; Quels témoignages intenses. Milles douces pensées vont vers vous.


K.L. ; Je vous souhaite beaucoup de courage, j’ai lu votre blog, profitez de vos enfants, je suis de tout cœur avec vous.


D.C. ; Je vous lis, je vous aime...


M.A. ; Merci de m'avoir éclairée, ton chemin est mon chemin aussi....Ce passage je l'ai accepté. Avec toute mon affection.


C.A. ; Bonsoir. Je viens juste de finir votre blog. Je ne connaissais pas votre histoire. J'ai tout lu. Votre histoire m'a beaucoup touchée. Vous êtes une personne très forte. Toutes ces épreuves traversées... J'ai beaucoup aimé votre écriture. Je vous envoie plein de courage depuis la France. Bonne soirée à vous. C.


S.B. ; Je ne peux que vous souhaiter un traitement miracle, une autre chance, beaucoup de chance. C'est tellement injuste...


G.D. ; Je te souhaite de faire la paix avec tout tes irritants et de profiter de tout les petits bonheurs de la vie..... ce que tu semble faire a merveille soit dit en passant. Tu écris incroyablement bien je crois même que tu as manqué ta vocation!!! Si je peux t’aider de quelques façon laisse le moi savoir. Je pense a toi fort.


A.L. : Bonjour, Je suis en train de lire avec beaucoup d'émotion votre blog

Mon papa est décédé d'un cancer à l'âge de 46 ans, en 1999.

Vous êtes belle dans tous les sens du terme et si forte, bravo

Et merci pour vos écrits qui accompagnent mes nuits.


A.C. ; Tu sais mieux que moi que c est un combat perpétuel ne baisse pas les bras

Allez on y crois.


V.F. ; Vous avez une force et un courage incroyable. Je vous admire!


A.B. ; Ces dernières années, tu m’as appris à ralentir et apprécier le moment présent ( je travail encore là-dessus), apprécié mes anniversaires... à chaque floraison des lilas ( fin mai), tu apparaîs à ma mémoire. Je transmets la relation avec les chevaux avec ma fille et mon fils et je te remercie beaucoup de tout les enseignements que tu m’as appris dans ce domaine. Même après ton départ physique, tu seras toujours présente dans mes pensées lors de la pratique de certaines activités. Je n’oublierai pas l’amie, le docteur Doolittle, celle qui murmurait à l’oreille des chevaux, l’éducatrice en service de garde, l’entrepreneur en construction de maison, la maman... Je te souhaite que les prochaines semaines soient douces avec toi. Que la vie te permette un départ honorable entouré des gens qui t’aiment. Xoxoxoxo

(Celui-là est de la part d'une amie de longue date que j'aime beaucoup...)


J.B. ; Un mot pour te dire que j’ai lu tous les chapitres de ta vie. Je peux dire que tu m’as fait passer du rire aux larmes. Quelle force de caractère, de courage ! Tu es une personne formidable avec qui j'ai adoré travailler. Tu étais un modèle, une source d’inspiration au quotidien. Encore, aujourd’hui, je prends exemple sur toi. Merci Louve! xx


S.R. ; Tu es tellement forte c'est fou ! Quel moral tu as c'est incroyable. Je t'admire vraiment, continue de partager ces beaux messages à tes enfants cela est précieux...


G.B. ; J’ai lu (dévoré) ton blog d’un bout à l’autre hier. Bravo et merci, je sais pas trop quoi dire de plus. Ta plume est magnifique, tes écrits et ton récit sont inspirants. Tu fais définitivement partie des gens qui me poussent à m’entraîner à devenir une meilleure version de moi-même. Merci infiniment pour ce partage. Je travaille à Blainville. N’hésite pas à me contacter si t’as envie que je me pointe avec un dîner ou un souper dans ton nouveau chez-toi... si t’as besoin de quoi que ce soit, on sera pas loin. X


V.P. ; Tristesse et solitude de la maladie. Que beaucoup d’entres nous avons connus. (Le covid n’arrange pas notre situation. tant d’autres se plaignent de mal vivre cette pandémie alors que nous y voyons notre salut en nous protégeant en restant chez nous.)

je lis votre message et entend votre détresse due à cette foutue fatalité qui vous frappe comme une claque bien violente. Je ne sais pas quoi vous souhaiter, madame, pour ne pas être maladroite. Mais sachez que nous, les malades ou ex-patients sommes, touchés par les histoires comme les vôtres. La maladie ne nous apporte pas que la terreur elle s’accompagne hélas aussi de rupture, d’absence, je ne pensais pas que je vivrais ça en plus et pourtant si... mais une chose est sûre, elle nous aura appris, voir surpris que nous sommes de vraies guerrières et pas que. Et ça c'est une vraie fierté.

Alors voilà! Un petit échantillon des messages que je reçois de par le monde. Je dois m'arrêter ici parce que si non j'y passerais la nuit tellement il y en a...


Je me sens vraiment privilégié d'avoir eu autant d'amour de votre part. J'ai le cœur tout chaud et mes yeux ont des fuites ... !


Vous comprendrez que j'ai dû enlever tous les messages qui contenaient mon vrai nom ainsi que ceux qui étaient trop personnels, X n'aime pas la publicité...

J'ai aussi évité de mettre les noms complets de mes lecteurs, vie privée oblige.


Merci est très insuffisant ici, il faudrait inventer un mot pour ce que j'éprouve en ce moment.


Vous êtes mes anges, ici sur terre,


Louve

xoxoxox



406 vues4 commentaires

Posts récents

Voir tout