Rechercher

Chapitre 5- L’école…

Mis à jour : 29 févr. 2020

Sans préjudices...


Il est tard. La maison est silencieuse. Il pleut encore. Mon frigo est bien rempli maintenant. Je reviens de l’épicerie avec ma nouvelle voiture. Changer mon véhicule pour une automatique était une très bonne idée. Voir Mon fils conduire pour la première fois, en allant chez mes parents dans le nord, fut vraiment un beau moment. Il était fier de me montrer qu’il était capable de prendre le volant et rouler jusque chez ses grands-parents. Quel beau jeune homme il est devenu. C’est un cadeau pour moi de le voir ainsi…X a bien fait son travail de papa en l'entraînant à conduire. Je vois les résultats. Bravo!


Quand ma fille a commencé l’école, je travaillais dans son établissement. Je passais beaucoup de temps avec mon fils le matin et j’allais le reconduire à la garderie avant de revenir travailler avec ma fille qui commençait la maternelle.


Elle avait une classe difficile, trois enseignants durant l’année dont deux en burn-out… ce n’était vraiment pas évident ce groupe, 7 troubles de comportements sérieux. Comme c’était une petite école le groupe restait le même jusqu’en 6 ième année.


Nous avons décidé de l’inscrire dans un autre institution à vocation musicale. Pas question qu’elle reste dans cette classe… J’avais les larmes aux yeux quand j’ai reçu sa lettre d’acceptation.


Mon fils se comportait bien à la garderie maintenant, la crise était passée. Sous son air sérieux et timide, il était empathique et sociable. J’ai toujours aimé sa grande sensibilité. Si un enfant pleurait il avait les larmes aux yeux lui aussi. De grandes qualités qui ne l’ont jamais quitté.


Ils sont tellement différents l’un de l’autre, mes enfants. Deux êtres exceptionnels. Je les aime gros comme le ciel et la terre. Mes moments préférés de notre routine ? L’heure du bain dans la grosse baignoire sur patte, les histoires avant de dormir (Robert Munch était notre préféré, il faut dire que j’étais bonne pour raconter une histoire ha ha!), les chants dans la voiture, les jeux au parc du village avec nos chiens… ces moments sont gravés en moi.

L’école fut facile pour ma pupuce. Je garde de beaux souvenirs de tous les spectacles auxquels j’ai assisté. Entre le violon et le piano elle était comme un poisson dans l’eau, tout à fait dans son élément. Nous n’allions pas à toutes les rencontres avec les enseignants… de quoi discuter quand ton enfant réussit tout. Elle nous l’a reproché un jour, nous disant que ce n’était pas juste car nous allions aux rencontres de notre fils mais pas aux siennes. Nous avons rectifié la situation…lol.


Mais effectivement, les rencontres n’étaient pas longues…


Pour mon fils ce fut plus ardu, le pauvre a hérité de mon TDA et selon le médecin et les tests qu’il a passés, il est dyslexique et dis-orthotypographique. De là commence un bal de rendez-vous avec une spécialiste pour l’aider à surmonter ses difficultés. Il est tellement persévérant qu’il réussit à tirer son épingle du jeu.

Je l’ai changé d’école en milieu deuxième année. Même problème que pour ma fille, sa classe à la passerelle était très difficile aussi. Un après midi après l’école, X était retourné en classe avec lui parce qu’il avait oublié quelque chose. Le local avait des airs de zone de guerre. Les bureaux étaient renversés, tous les trucs sur les murs avaient été arrachés, les effets personnels des enfants sur le plancher…et l’enseignante en crise au fond de la classe qui semble-t-il avait perdu le contrôle… elle a crié à X de sortir de la classe… :O !


Je travaillais dans une autre école à cette période. Ce jour là j’ai parlé à Josée, l’enseignante de deuxième où je travaillais. Je lui ai expliqué la situation et sans hésiter elle m’a dit de lui amener mon fils. Elle avait une classe forte et de ce fait, il allait avoir toute l’attention de l’orthopédagogue.


Le lendemain il changeait d’école. Ce changement ne fut pas sans conséquences car j’ai dû faire la navette scolaire tout les jours deux fois par jour pendant 3 ans… (environ une heure de transport par jour, ça vous donne une idée du nombre d’heure investi 😉).


Je ne regrette pas ce choix car il a beaucoup progressé à cette école. Il a rattrapé son retard et s’est beaucoup amélioré. Il a dû par contre reprendre sa 4ième année. Une année supplémentaire au primaire, comme sa maman 😉. Nous en sommes ressortis plus fort!

Bravo mon p’tit bonhomme!

Bravo ma grande !


Nous avons fait un beau voyage à Walt Disney avec les enfants et les parents de X durant cette période. C’était le bon moment car les enfants étaient assez grands pour en profiter. X a organisé le voyage pour avoir le meilleur prix possible.

Il aime tout contrôler alors je le laisse s’amuser avec tout ça.


De mon côté je dois m’assurer que la fermette soit pris en charge pendant notre absence et que tout soit prêt pour notre départ. Je gère les enfants, les animaux et les valises.


Nous avons passé de très beaux moments. Je ne regrette pas ce voyage, malgré la bouffe américaine grasse et en proportions énormes… Trop gros, trop gras et pas assez de légumes! Tout s’est bien passé. L’émerveillement des enfants en valait la peine.


Nous avons prix des tonnes de photos et j’ai filmé presque tout le long du voyage.


Que de beaux souvenirs…






147 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout