Rechercher

Chapitre 34- La solitude…

Mis à jour : 1 mars 2020

Sans préjudices...



Cette solitude, elle n’est pas facile à apprivoiser. Elle est là, vide, silencieuse, à attendre qu’un bruit vienne la distraire.

Elle prend toute la place. Elle est tout autour de moi, malgré la proximité des autres être humains du quartier.

Je n’ai pas peur de la solitude, j’y suis habitué maintenant avec cette maladie. L’espace-temps c’est arrêté pour moi mais pas pour les autres.


On s’en lasse de ce vide. Des heures d’ennuie sans mes enfants, ma famille, mes amis. Ma petite maison est vide.


Chaque fois que je bouge, les sons sont décuplés dans cette mer feutrée. Si je claque une porte ou que les assiettes s’entre choquent ça fait un bruit d’enfer…l’aspirateur c’est pire.

Au travers des brumes de silence, quelques aimables visites viennent ensoleiller mon quotidien…une percée dans les nuages.


Ma petite sœur m’a accompagné pour ma visite chez l’oncologue la semaine dernière. Une belle lumière s’en dégage. Elle est heureuse...


Elle m’a offert un arbre remplit de pensées positives à ouvrir chaque jour jusqu’à Noël, un arbre de l’avant… C’est vraiment gentil.


Nous avons regardé les radios de mon dernier scan ensemble dans le bureau du médecin. Elle a vue la bête qui pousse dans mon ventre, elle a fait sa connaissance.

Elle a encore grossi. À plusieurs endroits…


La chimio a peut-être un peu aidé mais les résultats ne sont pas satisfaisants.

-‘’On va prendre un congé de traitements pour les fêtes’’ qu’il m’a dit avec un sourire. J’aime bien mon doc. Il est sympa.

–‘’Ça va vous faire du bien et vous allez profiter du temps avec votre famille’’. Prochain rendez-vous en février.


Ouaip, super.


Il me parle aussi de radiothérapie en revenant du congé de trois mois…


Pfffffffff… encore un nouveau traitement…


J’en ai marre. Tellement marre.


Vendredi 29 novembre 2018,


Une autre tuile m’est tombé dessus cette semaine, je ne l’attendais pas celle-là.

J’ai reçu une lettre de ma compagnie d’assurance me disant que je suis admissible à Retraite Québec, pour mon invalidité... Ils me demandent de m’inscrire et de les contacter aussitôt que j’ai la réponse du gouvernement.


Heuuuu? Ça fait 33 mois que je suis inscrite à la Régie des Rentes du Québec ???

C’est X qui m’a inscrite en 2017, me disant que ça me ferait un revenu supplémentaire… Fallait-il en informer les assurances ?


J’ai vue entre temps : Trois avocats, deux médiatrices et un notaire…ils ont tous eu accès à mes revenus annuels détaillés. Personne ne ma parlé de ça. Personne…


J’appelle mon assureur, SSQ, pour leur demander ce que cette lettre signifie. La gentille dame au bout du fil me dit;

-‘’OH mon dieu madame, vous ne pouvez pas recevoir le plein montant de vos assurances si vous êtes inscrite à la RRQ’’…


Silence, désolé, je pleure au téléphone…


Je fais un calcul rapide et soudain je dois la somme d’un peu plus de vingt sept mille dollars à mes assurances, ça fait 33 mois que ça dure…


Mon fils m’entend pleurer et accoure dans ma chambre pour me consoler et me demander ce qui se passe. Je pleure comme un bébé.

Il est tellement gentil mon grand, il m’offre même de m’aider à payer l’épicerie et les autres trucs pour la maison…qu’elle amour celui-là.


Ma famille me console aussi, ils veulent m'aider mais en fait y'a rien à faire, je dois rembourser.


Vous savez quand vous pensez que ça ne pourrait pas aller plus mal…et bien non, moi, je peux descendre encore plus bas…


C’est comme un trou noir qui m’engouffre. Là je suis vraiment à bout.

Y’a vraiment des moments où je sais plus quoi dire ou quoi penser de ma situation. Pourquoi la vie s’acharne t’elle à ce point sur moi ???

Je faisais confiance à X sur le plan financier et pour la gestion de mon argent. Alors je n’ai pas questionné lorsqu’il m’a inscrit à la RRQ.

J’aurais dû? Oui, mais je ne l’ai pas fait puisqu’il en connaît plus que moi sur le sujet. Voilà le résultat.


Maintenant toutes mes économies vont y passer. Le cadeau en argent que mes parents m’ont donné aussi. Et je vais laissez tomber la pige de cadeau pour cette année. Juste payer mon essence pour aller à Montréal et revenir…ça va être ça mon cadeau.


J’ai appelé mon avocate médiatrice… Et bien la pension alimentaire doit être révisée, avec une rétroaction je l’espère, parce que mon salaire annuel vient de baisser radicalement. Donc X va être touché par cette erreur aussi.


Comme si j’avais besoin d’un autre drame dans ma vie.


Je dois vous laisser, un autre soleil vient de me téléphoner pour aller marcher avec mon chien.


Merci Josée xoxox



224 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout