Rechercher

Chapitre 28- Choisir son poison…

Mis à jour : 1 mars 2020

Sans préjudices...


Bon, la pancarte à vendre est installée devant la maison.


Je viens d’avoir une discussion avec ma conseillère financière. J’ai deux options. Acheter un condo ou louer un appartement. Elle me dit que ma maison était une belle transition et que je vais faire un peu d’argent avec cette vente. Donc c’était une bonne décision d’acquérir cette propriété il y a presque deux ans maintenant.


Après avoir pesé le pour et le contre de tous les aspects qu’elle m’a présentés, je pense que mon prochain logis sera une location.

Quoi que trouver un 5 ½ qui accepte les chiens c’est vraiment un tour de force. Mais il est hors de question que je me sépare de mon toutou.


Contrairement à d’autre, je la considère comme un membre à par entière de notre famille et non comme un bien meuble…

J’ai parlé à mon oncologue ce matin et il y a peut-être une possibilité de la transformer en chien thérapeutique pour me faciliter la tâche dans mes recherches. À suivre...



FACEBOOK

Louve Dubois

October 2018,


Traitement numéro…. Je sais plus j’ai perdu le compte. Bref, je suis branché encore sur R2-Dégoûte. La route est longue et laborieuse. C’est calme en oncologie. Pas beaucoup de patients dans l’ère de traitement 1. J’ai sorti mes gants ce matin et j’ai changé les draps d’été de mon lit pour la flanelle des jours plus froids. Il revient nous embêter ce Jack Frost. Bientôt le givre sur les pare brises et les flaques d’eau gelées. Je suis tout de même heureuse d’être témoin d’un autre automne.

Profitez bien de votre journée.

La mienne va être difficile...mais j’ai l’habitude maintenant. Xoxox

Seen by 12




La chimio est difficile mais je m’arrange pour faire mes tâches la journée d’avant mon traitement. Le lavage, le ménage, l’épicerie…J’ai un peu plus d’énergie à ce moment du cycle alors j’en profite pour me débarrasser de ce que j'ai à faire, comme ça j’ai la paix pour les prochains jours et je peux me reposer et cuver la chimio.


Les sacs d’épiceries sont de plus en plus lourds pour moi par contre. Ça représente une grosse sortie maintenant. Je dois prendre des pauses souvent et si je force trop je suis étourdie alors je dois faire attention. J’y vais à mon rythme.


Le CLSC m’a offert de l’aide mais faire son épicerie avec un étranger c’est assez ordinaire, en plus y’a la pression de se dépêcher…je n’ai pas envie que quelqu’un attende après moi ça me stresse et j’oublie des trucs… :P


Je vais me débrouiller jusqu’à ce que je sois vraiment plus capable toute seule.


FACEBOOK

Louve Dubois

Octobre 2018


Bonne nouvelle ce matin :D Selon les derniers tests, les marqueurs de cancer dans mon sang on considérablement baissés...ça veut dire que le traitement fonctionne et que j'arrive à le ralentir encore !!! Aujourd'hui c'est une bonne journée :) !!!


Bizous à tout le monde xoxoxoxoxoxox

Seen by 26




Mon copain était très ému quand je lui ai appris la nouvelle.


Il pleurait au téléphone. Ça le stress beaucoup les résultats d’examens. Il essai de me ménager en me montrant son côté fort et rassurant mais ça l’affecte beaucoup quand je ne vais pas bien.


Je suis contente des résultats aussi. Mais avec l’expérience que j’ai, je prends toutes les bonnes nouvelles avec modération maintenant.

Pour moi l’espoir c’est dangereux pour ma santé mentale. Les montagnes russes j’y ai goûté et c’est vraiment drainant.

Alors je modère mon espoir et je nivelle mes déceptions, comme ça mon voyage est moins houleux et j’arrive mieux à vivre avec les rendez-vous chez l’oncologue et l’attente des résultats.


Pour cette chimio mon oncologue m’a fait choisir entre trois options;


1- Un traitement hyper toxique qu’il ne me conseil pas du tout parce que les effets secondaires sont tellement forts que je ne pourrai pas vivre toute seule à la maison.


2- Un nouveau traitement expérimental qui se donne soit à Montréal ou à Québec et qui évalue la capacité du patient à tolérer le nouveau médicament. (Ils prennent tous les cancers et se foutent des résultats. Ils veulent juste savoir si on peut survivre au poison…). Je suis pas un rat de laboratoire…


3- Recommencer un traitement que j’ai eu il y a deux ans et qui avait été efficace pour un certain temps.


Devinez quelle option j’ai choisi…

Numéro 3 !!! Bravo !


Ce n’était pas trop difficile à deviner. Je suis à cour d’option puisque j’ai pas mal tout essayé. La radio thérapie est hors de question pour l'instant. Il me dit que je vais vraiment être malade avec ça, pire que la chimio…

Bon, super.


Je n’ai pas eu de nouvelle de X depuis ma lettre concernant le déménagement. Mon fils m’a dit que son père respectait son choix. Alors je vais procéder à l’inscription dans sa nouvelle école aussitôt qu’il aura choisi.


Ma sœur m’a informé que les soins là-bas étaient super bien coté alors j’aimerais bien dans sa ville. Mon médecin aussi m’a confirmé que c’était très bien et il m’a dit qu’il avait plusieurs contacts là-bas.


Alors ça se profile à l’horizon. Je sais que je vais devoir me réadapter au trafic, c’est loin d’être comme mon quartier. Mais comme j’ai travaillé à Montréal auparavant, ça devrait me revenir rapidement.


Je suis impatiente de vivre cette nouvelle étape. Voir ma famille et mes amis plus souvent, partager plein de beaux moments avec eux.


Ne plus m’en faire pour les longs trajets routier pour profiter de ma famille…


Gros changement de vie.


J’ai hâte.





206 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout