Rechercher

Chapitre 16- Les montagnes Russes

Mis à jour : 1 mars 2020

Sans préjudices...


Mes enfants ne sont pas parfais, mais ils sont merveilleux dans leurs imperfections.

Je les aime plus que le ciel et la terre, plus que tout ce qui existe. Ils sont l’air que je respire, ma vie. Ils vont comprendre quand ils auront des enfants à leur tour. J’espère de tout cœur être là pour le vivre avec eux…j’espère.


FACEBOOK

Louve Dubois

Juillet 2016


Insomnie, quand tu me tiens... date du prochain scan, 20 juillet...

Les cauchemars et l'angoisse reviennent insidieusement me hanter...

Je devrai vivre avec cet éléphant dans la pièce le reste de mes jours.


Douce quiétude, et toi insouciance, comme vous me manquez...

Seen by 11


FACEBOOK

Louve Dubois

Juillet 2016


Bon, une autre bonne nouvelle…les tests en génétique sur cette forme de cancer sont revenus négatifs...donc, rien d’héréditaire en vue...ouf.

Seen by 16


Avec la fin des traitements la vie reprend un visage presque normal.

Je recommence à acheter des trucs pour le service de garde. J’aime tellement mon travail. Je m’ennuis de mes p’tits choux à l’école. Je m’ennuis de Jérémy, un garçon en maternelle, qui a plusieurs troubles d’apprentissages, de comportements et d’allocution. J’ai réussi à l’apprivoiser. Nous passons beaucoup de temps ensemble à jouer aux échecs. Je lui ai appris comment jouer et depuis ce temps, quand il arrive dans mon local, il m’apporte l’échiquier tout de suite et veut encore essayer de me battre.

Un bel amour qui a besoin d’attention et de compréhension. Il est tellement attachant.


L’espoir est là. J’ai hâte de retourner travailler, de retrouver ma routine et la vie normale que j’ai perdu.


FACEBOOK

Louve Dubois

Juillet 2016


Scan ce matin...rendez-vous pour les résultats demain 11h00.


Difficile de mettre des mots sur ce sentiment qui me ronge en attendant ce fameux verdict qui tombe dans le cabinet de l'oncologue. Mais je vais quand même essayer...


''Angoisse chronique affecto-survivationnelle'' ??


Non, décidément, même ça ne représente pas un centime de la peur-panique que je vis ...

Je ne souhaite ça à personne

Seen by 22 ,



Un autre scan où tout semble normal, me dit mon médecin. Je suis heureuse, X aussi. Les enfants me serrent dans leurs bras. Un gros soupir de soulagement pour tout le monde.


Nous passons de belles vacances chez mes parents à leur maison dans le nord. Je nage dans le lac en me laissant flotter sur le dos. Je regarde le ciel et je savoure chaque seconde de ce moment.


Je suis chanceuse d’être encore là, à profiter de la fraîcheur de l’eau. Mon corps a été battu, découpé, empoisonné… mais je suis là et je regarde les nuages passer dans le ciel.

C’est un petit miracle.


Tout autour de moi est au ralenti. Je vois les membres de ma grande et belle famille autour de la table. Ils ne sont pas parfaits eux non plus, mais je les aime du fond du cœur.

Tous sont là à discuter de leurs vies et faire des blagues. J'envie leurs insouciances. Ils ne pensent pas à la mort constamment. Ils font des projets à long terme, des voyages, ils s’amusent.


Moi je suis là. Juste heureuse d’exister encore un peu et d’être témoin de leurs bonheurs…


L’automne arrive, la rentrée des classes. Nous avons passé un bel été.


Et puis un autre scan arrive …


FACEBOOK

Louve Dubois

October 2016


Bon. Comprenez bien que je ne veux froisser personne en annonçant ça sur facebook. Mais comme X et moi ne voulons pas le revivre à chaque fois qu'on reçoit un téléphone, je pense que c'est le meilleur moyen de communication que nous ayons.


Le dernier scan que j'ai passé a révélé deux nouvelles masses sur le foie. Donc je recommence la chimio demain matin. Un IRM est prévu dans les prochains jours pour un bilan plus précis.


Plan de match...

Nous espérons que la chimio retarde ou arrête le développement des masses en attendant une sixième chirurgie pour les retirer.

Soit ce sont des résidus de la première invasion qui ont poussés, soit la maladie continue de se répandre. Pour plus de détails il faut attendre le prochain scan.

Attendre...

Je cherche mes mots... il n'y en a plus vraiment...

Seen by 22 ,


Je suis une louve qui a une patte prise dans un piège.


Je ne peux pas m’en sortir. J’ai mal, je souffre. Même si j’essai de tout mes forces de m’échapper, il n’y a rien à faire.

C’est comme ça que je me sens. La douleur emplie mon être tout entier.


Je vie une peine d’amour monumentale. La mort n’est pas facile à envisager pour quelqu’un qui aime autant que moi.

La pensé de quitter ce monde m’arrache le cœur. J’ai tant à perdre et encore tant à donner. J’ai envie de vivre, de vieillir, de connaître mes petits-enfants.

Je veux aider mes enfant dans les épreuves que la vie leurs réserves. Je veux être capable de les embrasser et les serrer dans mes bras pour encore 50 belles années.


L’injustice, la colère et l’incompréhension refond surface.


C’est situation n’est pas acceptable. Elle ne le serra jamais. Tous les jours je vois des gens gaspiller leurs santés de toutes sortent de façons imaginables.

Moi, je suis là à me battre pour rester en vie le plus longtemps possible.


J’avais de saines habitudes de vie :

-Non fumeuse.

-Mange bio le plus souvent possible, je suis devenue végétarienne.

-Sportive.

-Pas d’alcool…


Il y a un commentaire qui revient souvent de la part des gens autour de moi ;


-‘’Si tu peux avoir un cancer, toi qui a toujours fais attention, alors personne n’est à l’abris’’.


C’est très frustrant. Quand je croise des patients à l’extérieur des hôpitaux, branchés sur un soluté avec une cigarette dans la bouche…

J’ai envie de les secouer comme des cocotiers. La vie est injuste.


Mais je dois continuer la chimio…serrer les dents et fonçer, encore...


FACEBOOK

Louve Dubois

Octobre 2016


L'infirmière m'a retiré le tube de chimio samedi am. Les mots de cœur sont contrôlés. La fatigue est revenue. La neige aussi. Points positifs...pas de réaction au froid cette fois-ci, pas d'engourdissements aux extrémités. Peut-être que les cheveux vont rester accrochés (mais je m'en contre fiche), pas mal aux mâchoires. Pour le reste c'est pas mal pareil. Le moral est bas, mais passablement stable...à suivre...

Seen by 15



FACEBOOK

Louve Dubois

Novembre 2016


Des nouvelles... Les prises de sangs nous permettent de faire le prochain traitement de chimio. Il est prévu pour demain matin.

Je m'attendais à avoir mes résultats D'IRM au rendez-vous d'aujourd'hui, mais le médecin ne les avait pas reçus. Donc probablement demain après la chimio.

Ils jouent avec mes nerfs.

Encore mes montagnes Russes. En haut l'anxiété, la peur et l'angoisse...en bas le découragement, l'épuisement et la vulnérabilité. Quelque part au milieu il y a la résignation.

On essaie de rester positif malgré tout. Mais c'est loin d'être évident.

Je ne souhaite à personne de monter dans ce manège...

Seen by 15


L’IRM a révélé 7 masses ou ‘’foyers’’ de cancer répartis dans l’abdomen…


Choc, larmes et un énorme sentiment d’épuisement.


Découragement total et implacable.



142 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout