Rechercher

Chapitre 15- La chimio

Mis à jour : 26 nov. 2020

Sans préjudices...


À la maison je me débrouille bien pour l’instant. Ma nouvelle petite maison est facile à entretenir. Mon fils m’aide avec la tondeuse et un peu de ménage. C’est un amour de générosité ce jeune homme.


Ma fille travaille beaucoup. Elle veut partir en appartement bientôt. Nous sommes allées magasiner des articles de cuisines pour elle il y a quelques semaines. Je lui ai donné mes chaudrons et je m’en suis achetée des nouveaux. Après 23 ans ce n’est pas du luxe, lol!


Il fait super beau dehors aujourd’hui, c’est une belle journée. Je reprends mon histoire avec une petite brise de fin d’été et le chant des oiseaux à ma fenêtre...


FACEBOOK

Louve Dubois

Janvier 2016


Mise à jour, Rendez-vous du 4 janvier...à Montréal... j'ai le moral un peu bas. 6 mois de chimio intraveineuse. Rendez-vous vendredi pour le protocole…Risque modéré de rechute....

Ok...

Lundi Doppler...

Mardi installation d'un port-a-cath (voir sur YouTube).

Jeudi début du traitement au deux semaines pour 6 mois........ils m'ont dit que je ne perdrais peut-être pas mes cheveux ( à cette étape-ci je m'en fou, tout ce que je veux c'est me débarrasser de cette merde).....


Il y a mille précautions à prendre à la maison et des tas de rendez-vous en vue...mon système immunitaire va en prendre un coup, donc je dois éviter comme la peste tous ceux qui présentent des symptômes de virus ou de maladie.....fini les embrassades...un masque chirurgicale sera mon nouveau meilleur ami....j'ai ma toilette privé à la maison ... bref, c'est la guerre.

:( ... oufff!

Seen by 60




Durant mes premiers mois au département d’oncologie, j’ai fait la rencontre de plusieurs personnes extraordinaires.

Mon infirmière pivot, est sans aucun doute la personne la plus efficace et compétente que je connaisse en milieu hospitalier. Au moindre problème elle se charge de tout et c’est réglé dans l’heure sinon dans la journée. Je l’adore. Elle est tellement gentille.


Mon nouveau médecin, un ''maudit Français'' 😉, est le chef du département d’oncologie. Donc lui, il sait de quoi il parle. Quand il demande un rendez-vous de scan, on n’attend pas un mois…et quand j’ai rendez-vous avec lui, c’est 30 minutes maximum dans la salle d’attente. Une nette amélioration. Là j’ai vraiment l’impression d’être prise en charge.


Ma psychologue, service fourni en oncologie, m’a beaucoup aidé à démêler le fouillis d'émotions que je traîne sur mes épaules. J'étais septique au début mais vraiment, je ne regrette pas.


Les infirmières aux prises de sang en oncologie sont de vraies magiciennes. Un 10/10 pour les piqûres.


Bon, parlons de chimio, puisque c’est le titre de ce chapitre.


Il y a plus que 188 différentes sortes de traitements en chimiothérapie. Tous sont des poisons et tous ont des effets secondaires divers, des forces différentes, des toxicités différentes…bref, c’est compliqué de s’y retrouver.


Avant de commencer ce traitement, j’ai eu une autre chirurgie le 12 janvier 2016. Éveillé celle-là. On devait installer une port-o-cath, cathéter permanent dans ma carotide du côté droit avec un petit boîtier d’injection sous la peau sur le haut du pectoral droit. Super mignon avec un décolleté… Mais pour ceux qui doivent recevoir beaucoup de chimio, ça épargne les veines du reste du corps et tu peux garder ce truc très longtemps. Des années!


Je me souviens du jour où j’attendais pour cette chirurgie. On était venu me chercher à ma chambre avec une chaise roulante et arrivé devant le bloc, le préposé m’a stationné près d’une grande porte fermée.


J’ai attendu là toute seule pendant environ 25 minutes.


J’ai pleuré tout le long.


Vous savez ce moment où vous avez une prise de conscience et vous vous demandez pourquoi toute cette merde vous tombe dessus? Et bien, c’était ce moment-là pour moi.


Toute seule dans ce grand corridor vide, enveloppé dans ma couverture d’hôpital, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps. Il n’y avait personne tout ce temps. Alors j’en ai profité.


Ensuite on m’a couché sur une grande table avec une boîte au bout où je devais mettre ma tête. On m’a attaché sur le dos la tête tournée sur le côté. Ils ne prennent pas de chances quand ils jouent avec une carotide, le patient doit vraiment rester immobile. J’ai une petite fenêtre dans ma boîte, je peux voir le mur. Puis il y a la piqûre, lui aussi pique avec des pailles … outch!


C’est bizarre, je sens qu’il coupe, qu’il insère un cathéter, qu’il pousse et tire sur le tube, mais ça ne me fait pas mal. Cette chirurgie a duré environ 30 minutes maximum.


Pour mon premier protocole de chimio, il s’agissait de douze traitements à deux semaines d’intervalles. Le traitement s’appelait Folfox. X est à mes côté et me rassure.


Fatigue, picotement aux pieds et aux mains, perte des cheveux partielle, nausées, ulcères dans la bouche, intolérance au froid, yeux qui coulent constamment et étourdissements. Les injections duraient environ 4 heures et je devais partir ensuite avec un infuseur, une petite bouteille de chimio accrochée à ma taille que je garde pendant 48 heures. Une infirmière venait à la maison ensuite pour me débrancher.

Nous sommes installés dans une grande salle bien aménagée. La déco est jolie et les chaises de traitement sont ‘’high tech’’, j’ai une manette cool pour bouger dossier, tête, pieds…wow!


Le confort.


Le pharmacien vient me voir et m’explique toute les étapes et l’infirmière vient ensuite me ‘’brancher’’. OUTCH ! La piqûre dans le port-o-cath est vraiment douloureuse. On me conseil de mettre une crème pour insensibiliser la peau la prochaine fois… Vous inquiété pas mesdames, je vais y penser.


Dès les premières gouttes de chimio dans ton sang, tu te sens malade, empoisonné.


C’est une sensation vraiment désagréable. On a constamment le goût de vomir, vive les pilules anti-nauséeuses (Zofran). Elles sont devenues mes meilleures amies elles aussi.


FACEBOOK

Louve Dubois

Janvier 2016


Premier traitement de chimio...

Grosse journée...remplie d'émotions... Physiquement je me sens un peu bizarre. C'est difficile à expliquer, mon corps sait qu'il se passe quelque chose de gros. J'ai le nez, les mains, la peau et la bouche sensible au froid. Donc quand je sors je dois tout couvrir. Je dois mettre des gants pour sortir quelque chose du frigo...lol...

je dois aussi manger à température pièce parce que sinon j'ai des crampes qui me remontent jusqu'aux oreilles. C'est semblable à la réaction que l'on a quand on croque quelque chose de congelé, la douleur est très proche.


Quant au reste, pour l'instant ça va. J'ai un médicament pour la nausée qui coûte la peau des fesses. Et c'est juste le générique en plus...lol...sans compter les injections quotidiennes, dont le prix est carrément indécent.

Vive les assurances et notre bon système de santé. Je donne une note parfaite au personnel du département d'oncologie. Elles sont vraiment aux petits soins, gentilles et compétentes. Très rassurant.

Et croyez-moi, j'en ai vue des infirmières en 10 mois...J'ai presque hâte au prochain traitement lol.

Voilà pour aujourd'hui,

Merci pour vos encouragements. Ça fait du bien de vous lire. Je sais qu'en bout de ligne, c'est quelque chose que je dois affronter seule. Mais de savoir qu'il y a des amis (es) et de la famille derrière moi, c'est réconfortant. Bisous à vous tous xoxoxoxox

P.S. : HO ! j'oubliais, il y a peut-être de l'espoir pour mes vacances...tout dépendra des résultats sanguins. Je peux même aller au CLSC de ce secteur pour la perfusion et le pansement si jamais j'ai besoin.

:)

Seen by 60


X m'accompagne, toujours près à m'aider. Je l'aime.


Mais quelque chose cloche. Je me sens vraiment mal tout à coup. Comme c’est mon premier traitement, j’attends un peu avant d’en parler à l’infirmière. J’ai la langue qui épaissit, je tremble, j’ai des démangeaisons qui commencent partout sur mon corps. Je suis étourdi et je dis à X d’appeler l’infirmière vite…


Osti, de câlisse, de tabarnak, de ciboire, de christ…. Désolé.


Je suis allergique à mon traitement!



Quand je vous dis que j’ai un Karma de merde.


FAUT IL ÊTRE VRAIMENT MALCHANCEUSE ????


Dose de cheval de Bénadryl, compresse froide, on arrête les solutés de chimio et on change les poches pour rincer le tout. Je suis tellement mal que je ne peux pas me lever pour aller aux toilettes, j’ai fait pipi sur la chaise… MERDE !!!


Le pharmacien et mon oncologue arrivent, discutent un peu et on me dit qu’on va poursuivre le traitement mais très lentement, avec des doses de Bénadryl la veille du traitement et toute la duré de celui-ci.


Donc, une séance qui aurait dû durer 3 heures, durait 8 maintenant. Je passais toute la journée sur cette chaise et j’étais drogué pendant 3 jours parce que la dose de Bénadryl avait été doublé pour que mon corps ne réagisse pas au poison.


Yep! … super … suuuuuper …


Marcher jusqu’à la voiture semble être une tâche infranchissable. J’ai ma chaise roulante après chaque traitement. J’attends sagement à l’entrée que X revienne avec la voiture.


X est là à presque tous mes traitements. Il y tient. Je l’aime tellement. Il est très attentionné et s’occupe de tout. Je vois qu’il est fatigué et j’aimerais bien soulager son fardeau.


Mais que puis-je faire de plus. Rien…


Pendant trois jours après le retrait de l’infuseur à la maison, je suis malade. J’ai du mal à monter les escaliers, je dois prendre des pauses.


X s’absente souvent, il est très occupé. Je suis seule à la maison mais j’ai mon téléphone avec moi au cas où. Ordinateur et télévision, je bouge le moins possible. Je mange très peu, nausées oblige, donc ce que j’ingère est très important. Je me fais des smoothies vitaminés et je grignote un peu toute la journée.

L’idée c’est de toujours garder quelque chose dans ton estomac.

J’arrive quand même à m’occuper de ma chienne, ma seule compagnie de jour. Une présence constante avec moi, une dévotion sans bornes.


Je l’aime ma ‘’fille chien’’.


Après ces trois jours très difficiles, je remonte la pente doucement…jusqu’au prochain traitement.


Et on recommence…


FACEBOOK

Louve Dubois

Janvier 2016


Pas de mots de cœur à l'horizon ce matin. On m'a débranché la perfusion de chimio portative samedi pm. Un gros biberon attaché à ma taille pendant 48 hrs qui complète le traitement reçu à l'hôpital jeudi dernier.

Résultat, fatigue extrême, nausées et deux jours couché sur toutes les surfaces disponibles dans la maison. Pas d'appétit, mais je dois manger quand même. Ce matin ça va un peu mieux. Peut-être aurais-je assez d'énergie pour aller à l'écurie. Le froid reste toujours un obstacle à la sensibilité de ma peau et de mes voies respiratoires. X et les enfants sont merveilleux. Je ne peux être mieux accompagnée. Merci mes amours.

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Janvier 2016


Hello! Ça va bien depuis 3 jours. Les maux de cœur durent un peu plus longtemps que prévue. On me dit qu'à chaque traitement ça devient un peu plus facile. On verra ça...On m'a retiré hier les agrafes de mon port-o-cath. Je suis capable de travaux légers dans la maison. Ça fait du bien de bouger un peu...Voilà, aujourd'hui c'est une bonne journée !

:)

Seen by 60


FACEBOOK

VeganSoul

Janvier 29, 2016


En direct de ma chaise de traitement...avec X qui veille à côté de moi. Pas sûr que je vais m'habituer à la piqûre du port-o-cath…mais l'infirmière m'a donné le droit de sacrer quand elle me pique...faque...TABARNAK !!! 2ième round qui commence.

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Février 2016


Je veux remercier ici Ma grande sœur, qui a bravé le froid polaire pour me tenir compagnie en l'absence de mon conjoint. À mes beaux-parents aussi, qui se sont déplacés pour me surveiller... Merci, merci, merci xoxoxoxo

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Mars 2016


Et ben merde….

Visite en oncologie pour douleurs abdominales , prise de sang, radio de l'abdomen, admission en urgence pour un scan en après-midi...encore au huitième étage, dans une chambre à 4, parce que l'hôpital en pleine à craquer... @#$%....de #$%?....de #$%?&....de #$%&*....j'en ai mon sacrement de calvaire... Pourquoi faire simple quand on peut se compliquer la vie... De l'autre côté du rideau, à ma gauche, un couple de français qui se chuchote en français de France de petits mots doux....@#%$%%?*&, au fond à gauche, un monsieur qui se montre la fourche...J'ai fermé le rideau...HO! le lit se libère en face...pas pour longtemps j'en suis sûr. Bref, y'en aura pas de facile...? &*$#??

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Mars 2016


Scan, check...rien à signaler.

Raser le reste de mes cheveux, check.

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Mars 2016


En vérité, je vous le dis, à la fin de cette grande mésaventure je vais sûrement briller dans le noir avec tout les scans et tout ce qu'ils m'ont injectés... lol…

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Mars 2016


De retour à la maison ce soir. 5ième traitement demain matin. Les douleurs disparurent comme elles étaient venues... Les médecins pensent que c'était un virus ... bref, je suis sortie de l'hôpital. cet après-midi vers 15hr. et J'y retourne toute la journée demain... Merci pour les encouragements tout le monde!

:)

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Mars 2016


Résumé de la situation...Je n'ai pas reçu le 6ième traitement aujourd'hui. Ils ont refait une prise de sang ce matin avant de commencer la chimio et mes globules blanches son trop basses. Donc mon système immunitaire est à plat... Je dois porter mon masque en permanence, redoubler mon lavage de main (celui de mon entourage aussi), éviter les endroits publics, fuir comme la peste les gens qui sont malades, éviter de toucher aux poignées de portes...ne pas licher le plancher et faire pipi debout...lol !

SVP, si vous êtes malade, ne m'appelez pas au téléphone, ça pourrait être dangereux... Prochain essai, lundi prochain le 4 avril...

Seen by 60


FACEBOOK

Louve Dubois

Avril 2016


Aujourd'hui, un petit miracle...après un an d'abstinence j'ai monté à cheval. Je me suis même offert le luxe de trotter un peu...quel bonheur! Oui j'ai l'air d'une poche de patate enveloppé dans mes trois chandails, mais je m'en fou totalement...j'ai monté à cheval.

:)
:)
:)
:)
:) wow! Seen by 31


Et puis un beau matin …


FACEBOOK

VeganSoul

Mai 2016


Une immense vague d'amour c'est déversé chez nous hier.

Des anges sont venus nous aider dans notre ménage de printemps...

Démolition d'une grange, Nettoyage du poulailler, Sarclage, plantation du jardin et d'arbres en pots, pelletage de fumier, nettoyage de la galerie, transport de bois jusqu'au feu, Tondeuse, installation de nouvelles fenêtres dans la maison, construction d'une cabane à bois, Il y en a même un qui a apporté son tracteur,

Merci pour la nourriture et la préparation des repas aussi !!

Sans oublier les enfants qui ont participé,

Et un merci tout spécial à ma belle-sœur qui a été l'instigatrice de ce projet.


Votre générosité nous a profondément touchée...


Une belle journée, parsemée de blagues et de bonne humeur. L'été s'annonce bien grâce à vous tous… MERCI! MERCI! MERCI!

Seen by 2



Les 5 mois qui suivent passent lentement. Une chance que ma chienne est avec moi. Elle est formidable. Trop intelligente. Elle sait que je suis malade et au ralenti. Elle m’attend, m’accompagne partout dans la maison et dehors. Elle me ramène au moment présent, les chevaux aussi. La zoothérapie fait des merveilles.


J’ai vendu une jument, elle était nerveuse et je craignais que les enfants se blessent en la montant. J'ai trouvé un autre cheval. Un bon garçon bai, brave mais un peu têtu, qui aime les câlins et l’attention des humains. Depuis qu’il est là ça va beaucoup mieux dans l’écurie. Ma jument est plus calme aussi.

X et moi avons monté à cheval plusieurs fois cet été-là. Il l’aimait bien son gros toutout. Quel bonheur. Comme au bon vieux temps.


J’ai acheté des nouveaux poussins pour avoir des œufs. Ça n’a pas été un gros succès j’ai cinq coqs dans mon poulailler !! X trouve que ça chante trop fort alors je leurs ai trouvé de nouvelles maisons.


Les animaux sont toujours là pour moi. Quand je me sens trop seule, je marche jusqu’à l’écurie et je discute avec eux. Ça me fait du bien. Ils ne parlent pas avec des mots, mais je les comprends.

Ils ne me parlent pas de rendez-vous, de malheur et ne sont pas triste.


Dans la majorité des regards des humains que je croise maintenant, je vois toujours cette expression sur leurs visages; compassion, pitié? Il sont tous mal à l'aise avec moi. J'ai de moins en moins d'encouragement sur FACEBOOK, les gens ne savent plus quoi dire. C'est là que tu peux voir qui sont les gens qui t'aime vraiment. Ce sont les irréductibles qui n'arrête pas de t'envoyer des messages et qui trouvent toujours les bons mots. Je suis chanceuse d'en avoir autant. Certain n'ont personne.


C’est difficile de n'être qu'une malade maintenant. J'ai l'impression de n'être que ça.

Je dois arrêter de penser au futur, il est trop incertain et angoissant.


Je prends exemple sur mes animaux, pour eux c’est le présent qui compte.


FACEBOOK

Louve Dubois

Mai 2016


Traitement Numéro 10....Mercredi 1 juin…Avec le retour du Bénadryl intraveineux...

Seen by 17 Like


FACEBOOK

Louve Dubois

Juin 2016


Bon...Encore une réaction allergique...arrêt du traitement...Zantac, Décadron pendant une heure...et on vient juste de repartir le bal...Je vais finir mon traitement dans une chambre à l'étage...

ostie que c’est long....oups s'cusez j'ai dit un gros mot...

:P


Seen by 17


FACEBOOK

VeganSoul

Juin 15, 2016


11ième traitement aujourd'hui. Très long encore, de 8h00 à 17h30. Pas de réaction allergique en vue mais je dois être vigilante et garder mon Bénadryl et mon épipen à portée de main. J'en ai ma claque...il est temps que ça finisse.

Seen by 20


FACEBOOK

Louve Dubois

Juin 2016


Mon dernier traitement est demain mercredi 29 juin. L'oncologue m'a dit hier que c'était rare que les patients se rendent jusqu'à 12 traitements.

Ça va prendre du temps pour remonter la pente. Malheureusement à chaque mal de ventre ce sera l'inquiétude. Des scans aux 3-4 mois et des prises de sang pour la suite. Prochain scan dans la semaine du 26 juillet.


À suivre ...

Seen by 22




204 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout